BALI: infos pratiques

  • Si l’île de Bali est à majorité Hindouiste (plus de 93% de la population), le reste de l’Indonésie (dont les îles Gili) est musulmane.
  • La monnaie est la Roupie Indonésienne
    1€ = 16, 000 R (en 2020)
  • Pour un séjour de moins de trente jours, un visa gratuit te sera automatiquement remis à l’arrivée.
    Attention cependant, le visa gratuit ne peut pas être prolongé. Si tu prévois de passer plus de trente jours en Indonésie, demande un visa touriste à ton arrivée. Il coûte 35$ pour une durée de trente jours, renouvelable une fois pour trente jours supplémentaires.
  • Le trafic routier à Denpasar, la capitale, est le pire que j’ai expérimenté jusque là, bien plus mauvais selon moi que celui de Bangkok et Yangon. Il faut donc prévoir large et en cas d’embouteillages, prendre son mal en patience !
  • Les Balinais, comme beaucoup d’Asiatiques ne s’énervent pas et sont très mal à l’aise lorsqu’ils ont à faire à quelqu’un d’impatient ou de nerveux. On évite donc de s’emporter et on respire un grand coup. La vie est belle, surtout à Bali !

∞∞∞

J’AIME

  • La gentillesse et l’hospitalité des Balinais.
  • Les offrandes disposées un peu partout, parfois à même le sol, qui donnent à l’île un charme sans faille.
  • Ubud et son ambiance unique.

∞∞∞

J’AIME MOINS

  • Le traffic à Denpasar.
  • L’Arak, cette liqueur traditionnelle de sève de palmier ou de noix de coco, très forte (50° rien que ça) et vraiment pas à mon goût.

Les îles Gili

Au large de Bali et Lombok se trouvent les îles Gili, petits havres de paix d’un autre temps. Ces îles Indonésiennes sont musulmanes, contrairement à Bali, à majorité hindouiste. Aucun problème de tenue vestimentaire, les locaux sont habitués à voir des touristes en maillot de bain et ne s’en offusquent pas. Evite tout de même le topless (comme un peu partout en Asie).

La particularité des îles Gili, et ce qui fait son charme, est l’interdiction de véhicule à moteur. Ici, tu ne trouveras ni voiture ni scooter, les déplacements se font à pieds, à vélo ou en calèche !

LES DIFFÉRENTES ILES

Les îles Gili sont au nombre de trois:

GILI TRAWANGAN

D’une superficie de 3,4km2, Gili Trawangan est la plus grande et la plus animée du trio. Tu y trouveras de nombreux bars et endroits pour faire la fête, ainsi qu’un bon choix de Guest houses. Si tu cherches de jolies plages, et également de l’animation et la vie nocturne, c’est vers cette île que tu dois te diriger. Gili Trawangan étant la plus fréquentée par les touristes, il est peu probable que tu t’y sentes seul.

GILI AIR

Celle-ci mesure seulement 1,9km2 et n’est pourtant pas la plus petite des trois ! Gili Air est réputée pour être la moins chère pour se loger, ainsi qu’un bon compromis entre la bruyante Gili Trawangan et la très calme Gili Meno. Elle est parfaite si tu voyages en famille, ou si tu cherches la tranquillité.

GILI MENO

La plus petite et la plus calme. Avec seulement 1,5km2 de superficie, Gili Meno se visite à pieds sans aucun problème. C’est un îlot tranquille au charme authentique. C’est aussi sur cette île que j’ai décidé de passer quelques nuits. Je voulais du calme et de la tranquillité et j’ai été ravie.

GILI MENO, L’ILE AUX MOUSTIQUES

Surnommée l’île aux moustiques, Gili Meno a pendant longtemps été victime de ces insectes en raison de son lac d’eau douce. Le gouvernement a pris le problème en main et à mis en place une grande pulvérisation. Si les moustiques n’ont pas tous été éradiqués, je dois quand même reconnaitre que je me suis fait plus piquer sur les îles thaïlandaises, qu’à Gili Meno !

Petite sieste en bord de mer

Tu trouveras beaucoup de coins sauvages et les plages de sable blanc sont tout simplement époustouflantes. En ce qui concerne la plongée et le snorkeling, je ne pratique ni l’un ni l’autre, mais les fonds marins ne sont pas réputés pour être les plus beaux.

Quelques bars qui proposent des shakers de champignons hallucinogènes se sont également fait une place sur l’île. Pas vraiment légal, mais si on en croit les devantures des établissements qui en font la pub, c’est pleinement toléré. Je n’ai personnellement pas testé donc je ne peux pas me prononcer sur cette boisson mais il parait qu’elle fait rire.

GILI EN BREF

COMMENT Y ALLER ?

Depuis Ahmed – Bali, en speed boat.
Compte 2h de trajet pour 20€ par personne.

OÙ DORMIR ?

Karma Reef Resort, sur l’île de Gili Meno. Juste à côté de l’embarcadère.
Bungalow en duplex privé sur la plage pour 30€ par nuit (sans petit déjeuner)

Sanur et le Splendide Fairmont

ARRIVER À SANUR

Sanur est situé dans le sud de l’île, à 14km de l’aéroport de Denpasar. En taxi, compte une trentaine de minutes depuis l’aéroport, parfois plus, car les embouteillages à Denpasar sont très fréquents.

Sanur est une station balnéaire, à la fois touristique et locale, qui s’étend sur 4km de plages de sable blanc. Cette ville est plaisante pour se détendre en bord de mer, sans être attaquée par le tourisme de masse comme ses voisines Kuta et Seminyak (que je ne recommande absolument pas).

Sanur est l’endroit idéal pour les couples en quête d’un peu de confort et les familles avec jeunes enfants. Tu trouveras un large choix d’hôtels et de resorts, de toutes catégories. L’endroit offre également tout un panel d’activités balnéaires dédiées aux touristes. Malgré ça, il est agréable de voir les activités locales perdurer comme la pêche, les vendeurs ambulants, les artistes de rue…

4 NUITS AU FAIRMONT SANUR BEACH

J’ai eu l’immense chance d’être invitée à passer quatre nuits au magnifique Fairmont Sanur Beach resort.

Cet hôtel 5 étoiles se trouve dans un coin calme de Sanur, au calme de l’agitation de la ville et avec un accès direct sur la plage. Il dispose de 120 suites et villas (mais j’ai vraiment eu l’impression extraordinaire d’être seule au monde), 2 restaurants, 1 spa et 3 piscines, dont une à débordement avec vue imprenable sur la mer.

Les chambres sont absolument gigantesques, et pourvues d’une immense terrasse privée. La décoration est très soignée, un doux mélange de mobilier balinais et de modernité.

Un soir par semaine, l’hôtel organise une soirée spéciale, avec spécialités culinaires de l’île et spectacle de danse balinaise. Un vrai régal pour les papilles et pour les yeux.

Le service est absolument parfait, j’ai rarement eu affaire à des personnes aussi dévouées et attentionnées. J’ai séjourné au Fairmont Sanur pendant mon anniversaire et j’ai eu droit à un magnifique mot personnalisé à mon arrivée, ainsi qu’un « Happy birthday » de pétales de roses sur mon lit et à un délicieux gâteau au chocolat le jour J !

Je ne peux que recommander cet hôtel aux prestations haut de gamme pour ceux qui souhaiteraient s’offrir une petite bulle de douceur et de raffinement.

SANUR EN BREF

OÙ MANGER ?

Lilla Pantai
Sur la plage à droite de l’hôtel Fairmont. Superbes petits déjeuners avec vue sur la mer.

OÙ BOIRE UN VERRE ?

Linga Longa
Un petit bar aux allures reggae. Cocktails et bières à prix tout doux et musique live tous les soirs.


PROCHAINE ÉTAPE

Direction le centre de l’île pour rejoindre Ubud, entre rizières et Monkey Forest pour quelques nuits !

Ubud, entre rizières et Monkey Forest

Située dans le centre de l’île, la ville d’Ubud est le centre culturel de Bali et elle le mérite bien. Une ambiance bohème, de l’art à tous les coin de rue, des cours de yoga au milieu des rizières, Ubud est l’endroit idéal pour se recentrer spirituellement tout en profitant d’un paysage verdoyant.

LA MONKEY FOREST

La Monkey Forest est un incontournable de Bali. Cette réserve naturelle abrite environ 700 singes.
Ils sont en totale liberté, et il n’est donc pas rare d’en voir certains à l’extérieur du site. Ils sont habitués aux humains et savent qu’ils seront nourris à l’intérieur de la réserve.

Quand tu entres dans la Monkey Forest, tu dois savoir que tu pénétres sur le territoire des singes. Ils sont chez eux et n’ont absolument pas peur des humains.
Si tu as de la nourriture sur toi, certains capucins pourront te sauter dessus gentiment sans aucune crainte (ça m’est arrivé et j’ai quand même poussé un petit cri!)

Photo de Sebastian Voortman sur Pexels.com

Tu trouveras d’ailleurs des vendeurs de bananes et de cacahuètes pour attirer les singes si tu souhaites les nourrir. Ici pas d’arnaques, la technique est efficace à tous les coups.

Fais quand même attention à tes affaires et évite de laisser ton sac ouvert, les singes adorent se servir de tout ce qui dépasse et certains d’entre eux maitrisent même l’art du selfie à la perfection !

Monkey Forest
Ouvert tous les jours de 8h30 à 18h
Prix d’entrée 80, 000 RP (5€)

LES RIZIERES DE TEGALLALANG

Situées à 10km au nord du centre ville d’Ubud, les rizières de Tegallalang font parties de plus belles de l’île. De nombreux photographes et peintres aiment s’y rendre pour s’en inspirer.

Je les ai visitées en Janvier, à savoir en pleine mousson balinaise ! Heureusement pour moi, il n’a pas plu ce jour-là, mais le climat général humide a rendu les rizières plus boueuses que verdoyantes.
Même si je n’ai sans doute pas explorer l’endroit à la période la plus adaptée, j’ai été émerveillée par cet étendu de nature et le travail immense qui est fourni par les Balinais pour la culture.

Les rizières de Tegallalang attirent de plus en plus de touristes et certains Balinais profitent du filon et ont installé des balançoires au dessus des rizières, proposant une photo en échange de quelques roupies.
D’autres, bien peu scrupuleux se sont carrément installés dans la rizière avec une petite barrière en bois, et font payer un droit de passage pour continuer la balade. Il ne s’agit que de quelques centimes à chaque fois mais le principe est discutable.

QUE FAIRE D’AUTRE À UBUD

  • Flâner au marché central, au coeur d’Ubud. C’est le rendez-vous des locaux et des voyageurs. Tu y trouveras quantité de sarongs, d’épices, de fruits frais et de décoration en tout genre. C’est l’occasion d’acheter un bel attrape-rêve en souvenir.
  • Assister à un spectacle de danse balinaise au Palais Royal D’Ubud.
  • Visiter le temple de Pura Taman Ayun.
  • Prendre un cours de yoga dans la nature. Quoi de plus agréable pour se ressourcer de le faire au milieu d’une rizière, avec le chant des oiseaux en fond sonore ?
  • Te faire tatouer. Les Balinais sont des artistes, et à Ubud, beaucoup d’entre eux expriment leur art à travers le tatouage. Les prix sont très attractifs et les conditions d’hygiène irréprochables.
Source: Yuk Ngetrip

UBUD EN BREF

OÙ DORMIR ?

Angga Homestay, dans le centre d’Ubud.
Maison d’hôte pleine de charme, qui offre des chambres confortables et un excellent petit déjeuner. Dépaysement garanti.
12€ la chambre double avec petit déjeuner.

OÙ MANGER ?
  • Mudra Cafe
    Un restaurant ayuverdique très mignon, on y mange sain et bon !
  • El Mexicano
    Restaurant mexicain (logique), pour changer un peu de la nourriture locale. Intérieur très coloré et Margarita à tomber !
  • Kubu at Mandapa
    Restaurant de l’hôtel Ritz Carlton, réservé aux grandes occasions ! On dîne dans un cocon privé en bordure de rivière. Absolument fantastique ! J’ai eu la chance d’y passer ma soirée d’anniversaire.
SE DÉPLACER

Le plus simple et le plus économique est de louer un scooter à la journée, à la semaine ou au mois. Si tu restes deux semaines ou plus, ça vaut parfois le coup de louer au mois, cela te revient moins cher !