Pendant un voyage en bus

Voyager en bus est une expérience bien connu des packpackers. Plus économique (et moins polluant) que l’avion, le bus est devenu un moyen de déplacement courant pour ceux qui ont le temps. En effet, les trajets sont longs, parfois très longs et plus ou moins confortables. Voici quelques petits conseils pour passer un moment aussi agréable que possible.

LA RÉSERVATION

Elle peut s’avérer nécessaire si tu voyages en haute saison et que le trajet que tu vas emprunter est prisé. La meilleure option si tu le peux, est toujours de te rendre directement au guichet principal.
Tu peux également acheter ton ticket dans certains hostel ou magasin de quartier, mais sache qu’il y aura toujours une petite commission qui fera un peu gonfler le tarif.
Enfin si tu n’as pas d’autre choix que de réserver sur internet, tu peux utiliser https://12go.asia/fr qui référence bon nombre de compagnies de transport en Asie.

PETIT CONSEIL: si tu peux, essaye de privilégier un voyage en bus de nuit. Ainsi, non seulement tu économises le prix d’une nuit d’hôtel, mais en plus, le trajet sera (normalement) plus rapide.

Certaines compagnies proposent de choisir ton siège lors d’une réservation. Les places qui se trouvent à la première rangée offrent souvent plus d’espace, puisqu’il n’y a pas de siège devant… je dis ça juste comme ça !

BIEN S’ÉQUIPER

Tu t’apprêtes à passer les douze ou quinze prochaines heures assis dans un bus. Il est donc primordial d’être équipé correctement et d’avoir de quoi t’occuper.

LA TENUE

Le mot d’ordre, c’est le CONFORT ! Opte pour une tenue style jogging ou legging, quelque chose que tu porterais chez toi un dimanche où tu as décidé de ne rien faire !

Tu peux également porter des bas de contention, bien pratique lors des longs trajets où tu ne vas pas beaucoup bouger. J’en ai toujours une paire avec moi, ça ne prend pas de place et ça fait du bien à mes jambes.

En Asie, on adore la clim ! Je sais par expérience qu’elle est TOUJOURS à fond dans les transports. Alors, ne te fais pas avoir par les 40 degrés qu’il fait dehors et prévois un pull bien chaud et une bonne paire de chaussettes si tu ne veux pas tomber malade !

POUR UNE BONNE NUIT DE SOMMEIL

Investir dans un oreiller de voyage peut s’avérer utile si tu prévois plusieurs longs trajets en bus. Le miens est toujours accroché à mon sac à dos. Il en existe de toute taille, et même des gonflables pour un gain de place optimal (pas les plus confortables ceci -dit).

Evidemment, si comme moi, tu as le sommeil assez léger, je te conseille de prévoir l’indispensable kit boules Quiès et masque pour les yeux. Les lumières ne sont pas toujours éteintes dans les bus, et se mettre dans un petit cocon de silence et d’obscurité facilite la relaxation et le sommeil.

Lors des longs trajets, il y a souvent une ou plusieurs pauses en cours de route. J’ai toujours ma brosse à dents avec moi, ainsi que des lingettes rafraichissantes. Même en bus, j’aime avoir cette sensation de propreté et de fraicheur, ça me conditionne et me permet de m’endormir sereinement.

Photo de Pixabay sur Pexels.com

POUR NE PAS S’ENNUYER

Si tu voyages de jour, ou tout simplement que tu n’arrives pas à dormir, le trajet peut vite sembler interminable. Sois sûr d’avoir de quoi t’occuper, et surtout assure toi que la batterie de ton téléphone soit chargée au maximum, tous les bus ne disposent pas de prise !

  • Films Netflix téléchargés. Pas de Wifi dans beaucoup de transports, télécharge donc au préalable quelques films ou séries pour passer le temps.
  • Liseuse. Tellement pratique et légère, c’est l’accessoire parfait pour les fans de lecture qui voyagent.
  • Ordinateur portable. Evidement chargé à bloc lui aussi. Pour travailler ou geeker, c’est selon tes envies.
  • Jeux de cartes. Bon ça, c’est seulement si tu es accompagné !
  • Les écouteurs ou le casque. Ce serait presque le plus important. Rien de plus désagréable qu’un voisin de siège qui te fait profiter de ses goûts musicaux.
  • Musique de méditation ou de relaxation dans ton téléphone. C’est ma meilleure alliée pendant les longs trajets de nuits ! Rien de mieux pour se détendre et se conditionner à une nuit de sommeil.
Photo de Alfonso Escalante sur Pexels.com

LES AVANTAGES DU BUS

  • Économique. En plus de faire l’impasse sur l’hôtel si tu voyages de nuit, le bus est considérablement moins cher que l’avion.
  • Ecologique. Enfin disons que ça pollue toujours moins qu’un Boeing 777.
  • Local. Bon là encore, ce n’est pas tout à fait vrai vu que la plupart des bus de nuit sont aménagés spécialement pour les touristes. Mais si tu choisis de voyager de jour, tu as plus de chance d’admirer le paysage et d’observer les villages par lesquels tu passes que depuis un hublot.

Alors, pour ton prochain trajet, bus ou pas bus ?

Mes appli fétiches

Voici une petite sélection de mes applications préférées, très utiles lorsque tu voyages:

LES APPLI DE VOYAGE

SKYSCANNER

THE application de réservation de billets d’avion, Skyscanner est un comparateur de compagnies aériennes très pratique et simple d’utilisation. J’aime leur fonction multi-destination, qui te permet parfois de réaliser de belles économies.
Cependant, je te conseille quand même de toujours comparer les prix avec ceux proposés en direct par la compagnies. Quelques fois, pour quelques euros, il vaut mieux réserver en direct et bénéficier d’une assistance en cas de besoin. Et par les temps qui courent, la prudence est de rigueur.

BOOKING & AGODA

Mes deux applications pour réserver des hôtels et Guesthouses. Les deux sont très sympa et offrent des réductions et bon d’achat aux utilisateurs réguliers.
Agoda affichent souvent des prix un peu moins chers que Booking mais attention, parfois les taxes ne sont pas incluses, ce qui, au final, peut te revenir plus cher…
Là aussi, il faut être conscient que les deux sites prennent une commission sur les ventes. Si tu restes longtemps au même endroit, il est plus intéressant de négocier en direct le prix du logement.

LES APPLIS POUR SE DÉPLACER

MAPS.ME

A l’avantage par rapport à Google map de fonctionner sans connexion internet ! Super utile et intuitive, tu peux sauvegarder tes endroits préférés et laisser un commentaire.

12GO.ASIA

La référence pour trouver tous les itinéraires de bus, train, ferry, avion etc… Rien de plus simple, il te suffit de rentrer ton point de départ et ta destination et l’appli te propose différents itinéraires ainsi que le prix, avec la possibilité de réserver en direct.
Uniquement valable en Asie.

GRAB

Là encore, je ne sais pas si l’appli fonctionne hors Asie. C’est l’équivalent de notre Uber, ni plus ni moins. L’avantage étant que tu peux payer ta course en cash et que tu n’as pas besoin de rentrer tes coordonnées bancaires pour activer l’application. En plus dans certaines villes tu choisis ton moyen de locomotion: voiture, scooter, tuk-tuk … !

LES APPLI SÉRIEUSES

EXPRESS VPN

Le VPN, c’est l’outils indispensable quand tu passes plusieurs mois à l’étranger. Ça te permet de masquer ton adresse IP et donc ta localisation, ce qui a toujours son utilité. Mais en plus, tu peux avoir accès à un contenu qui ne serait pas disponible normalement à l’endroit où tu te trouves. Par exemple, si tu actives Netflix à Singapour, tu n’auras pas la même sélection que si tu l’actives à Paris. Grâce au VPN tu peux avoir accès à la sélection de ton choix puisque tu choisis toi même ta localisation.

TRAVEL SPEND

Super appli pour gérer ton budget (il en existe d’autres). Très facile d’utilisation, Travel Spend te permet de définir un budget dans la devise de ton choix, de rentrer tes dépenses par catégorie et d’avoir un suivi simple semaines après semaines.

XE CURRENCY

Appli essentielle quand tu es à l’étranger, qui te donne facilement le taux de conversation des monnaies sélectionnées.

LES APPLI POUR SE DIVERTIR

NETFLIX

Pour les longs trajets et les journées pluvieuses.

TINDER

Parce que jusqu’à preuve du contraire, ça reste le moyen mondial le plus efficace pour faire des rencontres !

DOWN DOG

Une super appli de yoga, pas chère et vraiment vraiment géniale ! Tu choisis ton niveau, la durée du cours, le type de yoga et le style de musique, tout est personnalisable !

Préparer son sac

Avant de savoir quoi mettre dans ton sac, il est important de savoir dans quelles conditions tu pars. Vacances de 15 jours ou road trip de plusieurs mois? As-tu prévu toutes tes destinations et si oui, à quel climat dois-tu t’attendre ? Toutes ces questions vont t’aider dans la préparation de ton backpack.

Je redoutais beaucoup ce moment et finalement, je n’ai pas eu de mal à faire le tri dans mes affaires et n’emporter que l’essentiel. Il faut dire que c’était relativement facile comme configuration. Je partais pour l’Asie du Sud Est, donc pays au climat sympas (pour la plupart), ainsi pas besoin de se charger en vêtements chauds. Je ne fais pas de randonnée donc pas besoin non plus de vêtements spéciaux et j’étais bien décidée à ne pas m’embarrasser du superflu.

CHOIX DU SAC

Le choix du sac est primordial, surtout si tu pars pour une longue durée. Je conseille vraiment de l’essayer, pour sentir si tu es à l’aise avec, s’il te correspond, et de demander l’avis d’un professionnel avant de faire ton choix.
Je recommande également d’investir pour un sac de qualité. Je comprends que payer 200€ pour un sac à dos puisse paraitre cher mais il faut bien te dire quand pendant les mois qui suivent, ce sac c’est ta maison, tout ce que tu possèdes s’y trouve. Ça vaut le coup de miser sur de la qualité pour protéger tes affaires et t’éviter au passage quelques mal de dos.

Il existe des modèles de backpack masculins et féminins, d’où l’importance d’essayer sur place. En effet, la morphologie des hommes et des femmes étant différentes, les sacs s’adaptent et emprunter le backpack de ton frère n’est peut-être pas la meilleure des solutions.

En ce qui me concerne, j’ai opté pour un Forclaz 40 + 10L sous les conseils du vendeur. J’étais partie sur un 50 voir 60L et j’ai bien fait d’écouter les conseils d’un professionel ! Une fois rempli, mon sac est bien assez lourd comme ça, et en plus j’ai encore de la place dedans !

Niveau confort il est parfaitement adapté à ma morphologie et en plus la hauteur des bretelles est réglable, et il possède plein d’attaches, ce que je trouve vraiment top.

Je voulais absolument une ouverture frontale, que je trouve plus agréable et pratique, mais là, c’est vraiment suivant tes préférences.

Le mieux s’est vraiment de prendre ton temps avant de prendre ta décision, essaye, compare et réfléchis à ce dont tu as besoin. Est-ce tu veux un plusieurs compartiments ? Des attaches ? Plusieurs ouvertures ou au contraire une seule ?

ORGANISER SON SAC

La règle numéro un, c’est de voyager léger. Et la numéro deux, c’est d’avoir un sac bien rangé, pour optimiser un maximum de place, et parce ce que ce sac, c’est un peu ton armoire, et c’est plus facile de s’y retrouver quand tout est bien trié.

Je te conseille vivement d’investir dans des organisateurs de sac, pour ranger tes affaires par catégories. C’est vraiment très pratiques et ça évite l’effet « bordel » dans ton backpack.
Tu en trouves de toutes les tailles et de toutes les couleurs. J’ai acheté les miens sur Amazon et même si la qualité n’est pas top, ils font très bien le travail.

Pour te donner une idée, voici comment j’ai répartis mes affaires:

  • Vêtements
  • Sous vêtements et maillots de bain
  • Trousse de toilette
  • Médicaments
  • Câbles, chargeurs, et lampes de poches

Ça ce sont les organisateurs de mon backpack principal. Et dans mon sac à dos de voyage, le plus petit que je garde toujours avec moi, j’ai une pochette avec tous mes documents importants, mon ordinateur portable et ma liseuse.

QU’EMPORTER ? QUE LAISSER ?

Là encore, il faut s’adapter à la durée et à la destination. L’idée est évidement de voyager le plus léger possible, afin de pouvoir acheter sur place, surtout si tu voyages en Asie.

J’ai essayé d’appliquer ce principe au maximum et je suis donc partie avec trois robes, deux leggings de yoga, quatre tee-shirt, un short et un pantalon que je portais pendant le voyage. Niveau chaussures, j’avais une paire de baskets aux pieds et mon premier achat quand je suis arrivée à Bangkok a été une paire de tongs !

Source: Pinterest

Il y a néanmoins quelques indispensables à mon sens qui méritent leur place dans ton sac:

LES INDISPENSABLES VRAIMENT INDISPENSABLES

  • UN ADAPTATEUR UNIVERSEL: ça ne prend pas de place et c’est toujours utile, spécialement quand on ne connaît pas sa destination à l’avance.
  • UNE GOURDE ISOTHERME: parce que c’est beaucoup mieux que d’acheter des bouteilles plastiques et que de nombreux pays ont des distributeurs d’eau potable. Et sinon, tu peux également investir dans Le purificateur d’eau dont je parle plus en détails ici.
  • UNE LAMPE DE POCHE OU LAMPE FRONTALE: même si tu ne comptes pas camper en pleine nature ou de l’escalade en pleine nuit, emporte une lampe de poche ! Les coupures de courantes peuvent être fréquentes et tomber au moment où tu t’y attends le moins. Je sais de quoi je parle, il m’est arrivé en Thaïlande de devoir faire mon sac à la lumière de la frontale !
  • UNE HOUSSE DE TRANSPORT POUR BACKPACK: Ça, ça a été ma découverte du voyage! Une housse dans laquelle tu glisses ton backpack avant de prendre l’avion. En plus de le protéger, elle a le mérite de pouvoir se cadenasser beaucoup plus facilement que le sac en lui-même, qui a souvent plusieurs ouvertures. Et puis ça te permet de pouvoir accrocher à ton sac tes chaussures de sport ou ton tapis de yoga sans risque de les voir se décrocher pendant le voyage.
  • UNE TROUSSE À PHARMACIE: avec les essentiels pansements, désinfectant, pince à épiler, paracetamol, médicament contre le mal des transports et baume du tigre (le blanc est magique pour apaiser les piqures d’insectes).

UN PEU DE CONFORT

  • UN OREILLER DE VOYAGE: j’ai hésité à en prendre un, m’interrogeant sur son utilité et j’ai bien fait de m’écouter ! Tellement pratique pendant les longs voyages en bus! Niveau place, tu peux facilement l’accrocher à ton backpack ou alors, opter pour un oreiller gonflable (ils semblent cela dit moins confortables)
  • UNE DOUDOUNE LEGERE ET UNE POLAIRE: oui oui c’est indispensable surtout en Asie quand la clim est à fond dans les avions et les bus !

LES TRUCS DE GEEK

  • UNE LISEUSE: moins sympa qu’un vrai livre, mais tellement plus légère qu’une bibliothèque ! Mes amis m’en ont offert une avant mon départ et si j’étais sceptique au début, je suis une véritable adepte ! Surtout que lorsqu’on voyage à l’étranger, il n’est pas toujours facile de trouver des livres dans sa langue…
  • UN CHROMECAST: bien pratique quand on fait comme moi du slow travel et qu’on a une télé à disposition. Ça te permet de pouvoir mater Netflix bien confortablement les jours de pluie, et ça ne pèse que quelques grammes !
  • UN DISQUE DUR EXTERNE: pour sauvegarder tes photos, films en lieux sur.

LES INDISPENSABLES MOINS INDISPENSABLES

  • UN TAPIS DE YOGA: il aura son utilité si bien sur tu fais du yoga, mais aussi pour garder la forme en faisant quelques exercices. De plus, il s’accroche parfaitement sur le côté de la plupart des backpacks.
  • UN POLAROID: pour offrir la photo lors de jolies rencontres.

OPTIMISER SA TROUSSE DE TOILETTES

Pas facile quand on a l’habitude d’utiliser multiples produits de faire tout tenir dans une petite pochette ! Je te donne quelques astuces qui t’aideront peut-être à alléger ta trousse de toilette:

  • Privilégie le savon au gel douche – En plus d’être beaucoup plus écologique, le savon est également un gain de place dans ton sac, et dure bien plus longtemps que n’importe quel gel douche.
  • Opte pour un shampoing solide – là encore, on évite l’emballage plastique, et on gagne de la place ! Les shampoings solides Lush sont très bien, petits, et tu peux même acheter un étui en canette recyclé.
  • Choisi des produits multi usages – une crème est une crème et si tu peux l’utiliser le jour, je suis persuadée qu’elle sera aussi très performante la nuit! J’affectionne tout particulièrement l’huile de coco et ses nombreux bienfaits. Je l’utilise quotidiennement dans Ma routine beauté dont je te parle ici.

J’espère que tu cet article t’aidera à choisir et bien organiser ton sac pour tes prochaines aventures. Et maintenant, te voilà prêt(e) à t’envoler vers ta nouvelle destination !