La Cité d’Angkor

Les temples d’Angkor sont la principale raison pour laquelle je me suis rendue à Siem Reap. En tant que fan inconditionnelle des temples et monastères, je ne pouvais pas ne pas visiter ceux de la cité d’Angkor.

QU’EST-CE QUE LA CITÉ D’ANGKOR ?

Classée au patrimoine mondiale de l’Unesco depuis 1992, la cité d’Angkor est l’ancienne capitale de l’empire Khmer. Elle abrite de nombreux temples et ruines, vieux de plusieurs siècles. Elle s’étend sur 400km2 soit presque quatre fois la taille de Paris !

Pour y accéder, tu dois acheter un pass à l’Angkor Enterprise à Siem Reap. Si tu choisis de visiter Angkor en tuk-tuk ou taxi, tu peux y aller directement avant (la billetterie ouvre à 5h le matin). Il existe trois formules:

  • Pass d’1 jour : 37$
  • Pass de 3 jours : 62$
  • Pass de 7 jours : 72$

Chaque pass est nominatif et comporte ta photo (pas besoin d’en apporter, ils te prennent en photo directement au comptoir). Il est très important de le garder sur toi car il te sera très souvent demandé sur le site, aux entrées des temples.
Attention, en cas de perte, il faut en racheter un autre !

Photo de Vincent Gerbouin sur Pexels.com

COMBIEN DE TEMPS ?

J’ai visité Siem Reap en express (3 jours) avec une amie, avant de rejoindre la Birmanie. Comme elle est un peu moins férue des temples que moi, nous avons pris le pass d’une journée seulement. Pas de problème, ça me fera une bonne raison d’y retourner!

Si j’avais eu plus de temps, j’aurais pris l’option trois ou sept jours.
Comme nous étions limitées par le temps, nous avons choisi l’option visite en tuk-tuk avec un chauffeur rencontré la veille.
L’excursion nous a coûté 20$ pour la journée et notre chauffeur nous attendait devant chaque temple pour nous mener au suivant.
Pour les plus débrouillards, il y a également la possibilité de faire le tour en scooter ou en vélo.

QUELQUES TEMPLES

ANGKOR WAT

Angkor Wat est le plus connu et le plus grand des temples d’Angkor. Il est également le plus grand monument religieux au monde. C’est au XIIe siècle, que le roi khmer Suryavarman II le fait construire en hommage à Vishnou.

La plupart des tours propose de visiter Angkor Wat soit au levé du soleil, soit en fin de journée. Pour éviter la foule, nous avons fait le choix d’y aller entre midi et deux, sous 40° , et nous avons bien fait, il n’y avait quasiment personne ! Je précise cependant que j’ai visité Angkor Wat en Décembre 2019 et qu’à cette époque, si le Covid-19 ne s’était pas encore massivement propagé en Europe, il effrayait quand même pas mal les touristes et les chinois n’étaient déjà plus les bienvenus dans les pays voisins.

LE BAYON

Cet impressionnant monument fut construit au XIIIe siècle, sous le règne de Jayavarman VII, connu pour être le dernier grand roi de l’Empire khmer, qui fit rénover et reconstruire considérablement la cité après qu’elle fut endommagée par l’invasion des Chams. Le Bayon est dédié à Bouddha, et son architecture est à la fois surprenante et incroyablement moderne. Pas moins de 216 visages de Bouddha composent le Bayon.

J’ai particulièrement apprécié cet endroit, et je trouve personnellement qu’il est encore plus beau et impressionnant lorsqu’on le contourne depuis l’extérieur.

TA PROHM

C’est également Jayavarman VII qui fit construire le Ta Prohm, afin d’en faire un monastère et une université bouddhique. Il est très connu dans la culture populaire grâce à Tom Raider. Et oui, il s’agit du temple avec cette fameuse grosse liane tombante sur les pierres.

Malheureusement victime de son succès, je ne retiens de Ta Prohm que du monde, du monde et encore du monde. La liane qui fait aujourd’hui la célébrité du monument est prise en photo sous tous les angles, si bien qu’une corde a été installée à un mètre d’elle, afin d’en barrer l’accès pour des raisons de préservation. Ça casse quand même un peu la magie.

TA KEO

Le temple Ta Keo doit sa construction au roi Jayavarman V au XIè siècle. Ce « Temple Montagne » est construit entièrement en grès. Il est l’un des plus hauts monuments d’Angkor.

Les travaux furent interrompus par l’arrivée au pouvoir d’un nouveau roi. La constuction de Ta Keo ne fut jamais achevée, ce qui lui donne son aspect si particulier.

BILAN

J’ai été véritablement émerveillée. J’insiste néanmoins sur le fait qu’il n’y avait pas le tourisme de masse habituel lorsque j’ai visité Angkor, l’expérience aurait surement été moins plaisante en « temps normal ». Même si je trouve le prix des pass franchement excessif, je ne regrette qu’une seule chose, c’est de ne pas avoir prévu plus de temps pour visiter Angkor ! J’y retournerai et cette fois-ci, je prendrai un pass 7 jours pour pouvoir explorer la cité comme il se doit !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s