BIRMANIE: Infos pratiques

La Birmanie (la France ne reconnaît pas officiellement le nom Myanmar), est un pays qui a été fermé au Monde pendant près de 50 ans et qui s’est ouvert au tourisme en 2011. Cela en fait un paradis d’authenticité et de regards curieux (mais toujours bienveillants) de la part de sa population.

  • La monnaie est le Kyat (prononcé tchiat) 1€ = 1,600 Kyats (en 2020)
  • Un visa est obligatoire pour entrer dans le pays. Le E-visa est disponible en ligne sur le site officiel. J’ai obtenu le miens en miens en 48h! Il coûte 50$ pour une durée de 28 jours sur le territoire.
  • Les Birmans sont des personnes accueillantes mais très pudiques. Même s’il fait chaud, il est de bon goût de se couvrir les jambes (au moins jusqu’aux genoux) et les épaules, surtout dans les campagnes. Il n’y a aucun risque à sortir en mini short, mais cela risque de mettre les locaux mal à l’aise.
  • On ne te laissera pas entrer dans un temple ou un monastère si tes épaules et tes genoux ne sont pas couverts. Déchaussement obligatoire à l’entrée.
  • En général, les prix sont fixes et on ne marchande pas. L’arnaque n’est pas (encore) dans les moeurs des Birmans et les prix annoncés sont les mêmes pour tout le monde.
  • Les chauffeurs de taxi ou de tuk-tuk font souvent payer à la personne. Ainsi, avant d’annoncer le prix de la course, ils demandent « how many people ». Très avantageux si tu voyages seul !
La fameuse tea leaf salad !

J’AIME

  • La Tea Leaf Salad, un des plats phares du pays, très appréciée des touristes, cette salade de feuilles de thé fermentées est un régal!
  • Les sourires sincères, la curiosité timide et la bienveillance inégalable des Birmans. L’humanité de ce peuple est réellement au delà de toute attente.
  • Le fait que les Moines se mêlent et vivent avec la population. Ils se déplacent en bus, mangent dans les restaurants de quartier, et certains font des selfies dans les temples!
  • La sécurité omniprésente. En tant que femme voyageant seule, je ne me suis jamais sentie en insécurité une seule seconde en Birmanie. Au contraire, ne t’inquiètes pas si tu te perds ou qu’il t’arrive un problème, tu trouveras TOUJOURS une aide précieuse ici.

J’AIME MOINS

  • Le bétel, ce tabac à chiquer rouge traditionnel qu’un grand nombre de Birmans recrachent après l’avoir mastiqué.
  • La climatisation à fond dans les bus! Prévois une couverture pour les longs trajets ou c’est le rhume assuré!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s